Groupe de Recherche et Peuple Cheval

Cet Espace est dédié à la communication des avancées du Groupe Recherche et Peuple Cheval sur le projet « Sanctuaire pour les chevaux sauvages » sous la direction de Clayson Benally

Protocole de Recherche :

Chaque lundi soir à 21h30 le Groupe se retrouve en ligne sur Zoom pour  :

  • partager les avancées de la semaine et les résultats obtenus en interrogeant les chevaux (communication animal, constellation, ….)
  • co-décider de l’axe des prochaines investigations
  • pratiquer des exercices de son binaural et guidance verbale sur la thématique du jour
  • se relier à l’âme groupe du peuple cheval pour canaliser leur guidance
  • une fois par mois, les avancées du projet sont communiquées à Clayson qui nous donne son retour et oriente la recherche.

Si vous souhaitez participer à ce groupe de recherche, merci de bien vouloir contacter Charlotte par mail charlotte.gavois@wanadoo.fr

Vous bénéficierez d’une initiation à la pratique du son binaural et vous pourrez ensuite proposer vos propres guidances qui seront intégrées au son binaural, par l’ingénieur du son des Arts de l’Etre.

Texte fondateur de l’Axe de Recherche

Âmes Sauvages

Un jour, il y a longtemps

et c’était peut-être hier

les chevaux sauvages

descendaient des montagnes sacrées

l’aridité que subissait la Terre

mettait leur vie en danger

déjà quelques cadavres

jonchaient ça et là le sable aride

 

Poussés par un instinct puissant

à la recherche de l’eau

l’au delà de leurs âmes sauvage les guidait

Guidée à leur tour par un Indien Dinéh

et un Elfe de la forêt

les femmes étaient venues les regarder

comme eux, leur Âme avait soif

et elles apprenaient à discerner

certains parmi les humains

les nourriraient

d’autres chercheraient à les domestiquer

d’autres encore voudraient les tuer

 

Alors avec ces chevaux,

elles apprenaient à discerner

par résonance elles s’imbibaient de leur instinct

qui ravivait le leurs et leur donnait vigilance et discernement

plus l’eau et l’herbe se faisaient rares

plus la mort rodait

plus les réactions instinctives se stigmatisaient

c’est toi l’Amour, puissance de vie,

soutenant toute existence sur cette Terre

incarné dans ton Indianité, qui nous l’apprenait

 

Au loin donc, les chevaux sauvages approchaient

chaque femme se taisait désormais

et je me postai là

à une distance respectueuse

mais suffisamment proche, pour les observer

 

Alors je La vis approcher

cette Âme Sauvage

qui descendait de la montagne à Cheval

elle vibrait une puissante énergie de création

entourée de sa progéniture de l’année passée

elle vibrait la vigilance de l’instinct pour se préserver

je la vis poser des limites et un code très clair pour pouvoir s’abreuver

répondre aux besoins fondamentaux qui sont les siens

prendre soin en retour de ceux du groupe

 

je vis cette Liberté

qui pour pouvoir perdurer

sur Terre, telle qu’elle est

avait intégré un cadre, des limites,

affronté les humains, un temps

discerné les bienveillants, qui allaient les aider

avant de repartir crinière au vent

vers des espaces plus grands

Je vis comment l’Indien qui me guidait

avait lui-même su donner

un cadre à sa liberté, pour perdurer

et les chemins qu’il empruntait maintenant

pour galoper torse nu et cheveux au vent sur son Mustang

 

Je vis l’histoire que je conterais aux enfants

pour qu’à leur tour, ils puissent préserver

l’âme Sauvage de leur créativité

dans l’équilibre subtil

du cadre donné dans la dualité

et des immensités inspirantes de l’Un unifié

 

A Toi l’Amour qui a su me guider

A Toi l’âme Sauvage qui m’a sauvée

A Toi Chevaux et faune Sauvage de toute Éternité

Que cette liberté s’incarne

Que des Sanctuaires naissent pour la préserver

Que le Tambour de L’Indien, vibre ce rythme

Que ce rythme coule à travers toute l’Eau de la Terre

Qu’elle coule dans les veines des Humains qui l’écoutent

Que de ce rythme naisse la structure

D’un Sanctuaire pour les Âmes Sauvages

Ou quand les temps sont dures

l’âme vienne s’abreuver

se nourrir à ces limites intégrées

pour repartir renforcée, s’exprimer

dans toute la force de sa liberté

dans toute la douceur d’un Amour retrouvé

dans toute l’Harmonie de cet Indien Dinéh

 

A Toi l’Ami qui vit là

A toi Enfants de la Terre

quand les temps sont dures

quand tu sens s’éteindre ta créativité

quand tu oublis de rêver

quand tes rêves ne sont plus ta réalité

viens danser au son du tambour Dinéh

viens chanter ton cœur blessé

viens abreuver ton Âme

aux Sonorités du Sanctuaire Sacré

des Chevaux Sauvages du Peuple Dinéh