eco-construction

Visite sur RDV :

  • d’un Zome
  • d’une cabane en bois cordé
  • d’un sauna sauvage

 

 

Le terme de de Zome vient de la contraction entre dome et zonaèdre. Les zomes appartiennent à une famille de formes géométriques, composées de losanges agencés en double spirale, dont la trame est en résonance avec le monde vivant. Nous les rencontrons dans différents règnes : du minéral (pyrite, grenat), à l’animal (alvéoles d’abeille), en passant par les plantes (ananas, pomme de pin, tournesol…).

L’énergie de la spirale, quant à elle, structure la dynamique du vivant de l’infiniment petit, ADN, à l’infiniment grand, galaxies.

Cette dynamique se retrouve dans les formes des zomes et engendre des phénomènes de résonance capables de modifier la qualité vibratoire de l’environnement. Ces champs de forme facilitent la connexion à notre nature profonde et accélèrent les processus évolutifs. Ils renforcent la connexion terre-ciel et mettent en mouvement notre verticalité par l’intégration de l’archétype de la spirale.

Grands de l’intérieur, les zomes semblent petits de l’extérieur et se fondent dans le paysage. Leur structure, comme un squelette, et l’organisation des facettes dans une forme équilibrée leur donnent une étonnante stabilité, qui permet l’emploi de bois de faibles sections et de petites longueurs. Structure enveloppante que l’on peut couvrir, habiller ou remplir à sa convenance. Cette qualité et sa forme compacte, conduisent à une sérieuse économie de matériaux.

La construction et l’implantation d’un zome sont rapides et ne nécessitent pas d’outillage spécifique ou coûteux. Les pièces et éléments construits sont légers et adaptés à vos forces. Avec ses qualités statiques, l’organisation et la liaison de ses facettes, un zome est antisismique: même si avec une forte tension ou lors d’un choc violent un élément se rompait, le zome ne s’effondrerait pas brutalement. Avec sa forme aérodynamique, il offre peu de prise au vent d’où moins de déperditions. On peut facilement rélier plusieurs zomes entre-eux pour obtenir de grands espaces ou, à partir d’un volume unique, y rajouter par la suite d’autres volumes. Un zome est facile à chauffer et bien adapté pour les climats froids, aucun angle ne bloque la circulation interne de l’air.

C’est ainsi que par une implantation judicieuse, l’organisation des espaces et le choix des matériaux, un zome se prète à devenir un bâtiment écologique et bioclimatique. En particulier, et à la différence des volumes aux plans rectangulaires, il n’est pas dépendant d’une mono-orientation.

Un zome n’est pas une architecture neutre mais une forme pure, dynamique et chargée de symboles (losange, spirales,…) qui accorde les énergies de l’homme et du cosmos. Il amplifie le corps éthérique. Divers modèles de zomes ont été testés par des personnes compétentes en géobiologie et en effets dus aux ondes formes. Il apparaît que :

IMG_5467– ces effets sont plus importants pour des zomes aux nombres de facettes élevé

– les zomes de nombre pair sont plus doux

– les zomes reposant au sol par des murs verticaux ont des énergies équilibrées et peuvent être adoptés comme habitations

– les zomes d’ordre impair reposant au sol par des triangles rentrant vers le centre sont plus énergétiques et doivent être utilisés pour des occupations temporaires. Ils sont bien adaptés comme lieux de création (conception, activités artistiques, développement personnel, thérapies,…).

Le Zome du Chant rond des Possibles est un Zome 6, monté sur pilotis et reposant sur des triangles rentrant vers le centre dont vous pourrez venir tester les effets car la plupart des conférences et ateliers s’y déroulent.

IMG_5462IMG_5633