Déroulement d’une séance

Lors d’une séance de massage sonore, la personne à traiter est placée en position allongée et certains des instruments, selon leur sonorité, sont disposés à l’avance autour de son corps à des endroits déterminés. Ensuite, le thérapeute se saisie d’un instrument et le déplace en jouant au-dessus du corps, de façon à entendre les différences de son s’il passe au-dessus d’une région où il y a un problème. Lorsque l’harmonique émise par l’instrument est modifiée par les vibrations du corps du patient, le praticien sait alors qu’il doit repasser autant de fois que nécessaire à cet endroit jusqu’à ce que le son ne soit plus modifié.

La zone à problème consomme la part de tons particulière qui lui est offerte de sorte que, de façon audible pour le praticien, les tons aigus, médians ou graves de l’instrument sonnent différemment. Une fois que la région à problème aura été saturée, l’instrument retrouvera sa gamme complète « normale ». Ce processus est comparable à celui de verser de l’eau sur une éponge. L’éponge absorbera de l’eau jusqu’à saturation.

Le praticien joue de ses instruments tout autour du corps du patient en privilégiant les « zones réflexes » ou d’acupuncture qu’il masse avec les vibrations émises et utilise des sons graves ou aiguës selon les besoins identifiés, sachant que les sons aiguës se propulsent en ligne droite tandis que les sons graves s’étendent tout autour.

Selon le type d’instrument utilisé, le patient rencontrera les vibrations sonores de différentes façons. En Allemagne, Peter Hess a développé, depuis vingt ans, une technique de massage sonore avec les bols chantant tibétains. Il s’est inspiré pour ces massages, des sagesses orientales et de leur savoir sur l’effet thérapeutique des sons, tels que les soins développés il y a 5000 ans en Inde par les Derviches. Sa pratique est le fruit des recherches qu’il a menées avec le professeurs Gert Wegner sur l’effet de la musique traditionnelle sur le psychisme et le corps humain. Lors de ses massages sonores, Peter Hess préconise de poser le bol sur le corps du patient pour associer aux vibrations de l’air, les vibrations des métaux dont est composé le bol.

 

Les effets du massage sonore et leurs applications

Les premiers effets que le patient va expérimenter sont de l’ordre d’une relaxation très profonde pendant que les sons sculptent son corps et le réparent. Les vibrations sonores douces détendent les articulations et les muscles. Le corps tout entier se libère dans la détente.

Dans un second temps, le patient observe la disparition des tensions et des blocages présents dans son corps, et s’il est venu pour des douleurs précises, celles-ci peuvent disparaître.

Un sentiment de légèreté apparaît, la sensation de pouvoir vibrer librement. Les influences sont sensibles sur la confiance en soi, la créativité et une production d’énergie qui renoue avec une forte joie de vivre. C’est le début d’un abandon des vieux schémas périmés et de l’évolution vers un nouvel ordre, vers une harmonie originelle que les sons nous aident à retrouver.

Sans accompagnement thérapeutique ou médical, le massage sonore ne peut être utilisé que pour la détente et le bien-être. En revanche s’il est dispensé par un praticien ayant une formation thérapeutique ou médicale, le massage sonore renforce l’efficacité de thérapies pour les enfants hyperactifs, pour les handicapés, pour les troubles cardiaques, les problèmes d’articulations et pour fortifier le patient lors d’un traitement médical éprouvant.

De façon générale, il est très apprécié de tous les enfants dont il favorise la détente, la concentration et la créativité. Il pourra également être d’un grand bénéfice au cours d’une préparation à l’accouchement ou lors d’un travail d’accompagnement vers la mort.